Le vin et les femmes

                                    Source : womenologie

En cette journée de la Femme (plus précisément la journée internationale des droits des femmes) nous devons vous parler des femmes et du vin et ainsi casser certains préjugés qui n’ont plus lieu d’être.

Oui, les femmes ont le droit d’aimer le vin, et même d’être experte dans ce domaine !

  1. Les femmes préfèrent le blanc

Idée reçue totalement fausse. Le vin blanc n’est pas le vin préféré des femmes, il viendrait même au second plan avec le champagne. Et ce n’est pas non plus le vin rosé, même si ce dernier est apprécié sur les terrasses en été.

C’est bien le vin rouge que les femmes adorent, et pas forcément le plus fleuri et le plus élégant. Non, bien au contraire, elles aiment aussi les vins puissants et tanniques. Certes avec quelques degrés d’alcool en moins, et encore.

Alors le mieux est de les laisser choisir le vin dont elles ont envie.

  1. Le vin c’est une histoire d’homme.

De plus en plus de femmes s’intéressent aux vins, et augmentent leurs champs de compétences de manières professionnelles ou en tant qu’amatrices néophytes.

Par curiosité, elles vont s’inscrire à des séances de dégustations, à des conférences sur divers sujets concernant le vin, parcourir des salons viticoles pour ne pas s’arrêter à une appellation, ni même une région et ainsi découvrir de nouveaux cépages et s’intéresser aux accords mets et vins. Aller à la rencontre des vignerons en visitant les châteaux. Oui, elles peuvent être capables de choisir le vin dans un restaurant, nul besoin de demander l’avis de Monsieur. Et non, elles ne choisissent pas un vin en fonction de l’étiquette.

Professionnellement, de nombreuses femmes deviennent sommelières, maîtres de chais, vigneronnes, et sont à la tête de grands châteaux renommés. Comme  le château Ferrière,  le château Chasse-Spleen, ou encore le château Sigalas-Rabaud.

  1. Le vin des femmes est trop différent des hommes

Oui le vin est différent, mais sachez que tous les vins sont différents. Et donc un vin produit par un homme sera, lui aussi différent d’un autre vin.  Ce n’est pas le genre du producteur qui joue sur la saveur du vin, mais plutôt son terroir, le cépage, le millésime, et cela d’un château à un autre.

Notez donc que chaque vin est différent, que la personnalité du vigneron rentre en compte, qu’il soit un homme ou une femme. Et c’est ce qui fait la richesse de toutes nos différentes appellations.

L’équipe d’Ariès Vins souhaite une bonne journée internationale des droits des femmes pour aujourd’hui et les autres jours !

 

One thought on “Le vin et les femmes

  1. Stop aux idées reçues, la consommation des femmes n’est pas si éloignée de celle des hommes.

    Depuis quelques années l’écard se réduit et c’est un plaisir de voir ces demoiselles attester de réelles connaissances et d’une envie d’en apprendre plus sur nos vins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *